Loading spinner

Y a-t-il un risque que votre vente immobilière soit annulée ?

Ajouté le 22/10/2021

Le processus de vente d’un bien peut s’avérer être un parcours semé d’embuches. De nombreuses complications peuvent malheureusement apparaître et entraîner une annulation de la vente.

Voici quelques conseils pour mettre toutes les chances de votre côté pour que votre vente immobilière aboutisse !

LES ÉVENTUELLES CAUSES D’UNE ANNULATION DE LA VENTE

La recherche du parfait acquéreur est longue et complexe. Si vous décidez de vendre vous-même votre bien, vous vous exposez à différents risques pouvant entraîner un certain nombre de désillusions. Vous pouvez par exemple être sollicité par un acquéreur non solvable ou avoir du mal à estimer la valeur de votre bien si vous ne connaissez pas le marché sur le bout des doigts.

Sachez que même après la signature de l’acte authentique, la vente peut encore être annulée, si une de ces quatre conditions est évoquée :

  • – Le vice de consentement ou dol si une tromperie volontaire de la part d’une des deux parties est relevée.
  • – Le vice caché si l’acquéreur découvre des défauts importants rendant le logement inhabitable (fondations défectueuses, terrain inondable…)
  • – Le non-respect de l’obligation de délivrance si le vendeur ne met pas à disposition de l’acquéreur le bien en état conforme à ce que mentionne le contrat de vente, sans occupant.
  • – L’annulation pour lésion si le vendeur se rend compte que l’acquéreur a acheté son bien à un prix défiant toute concurrence.

Vous l’aurez compris, vendre un bien immobilier répond à un cahier des charges très précis. Ce n’est pas pour rien si aujourd’hui, environ trois fois plus de transactions se finalisent en passant par un professionnel. L’accompagnement est donc une étape nécessaire et vous permettra de sécuriser chacune des étapes de la transaction pour enfin trouver le bon acquéreur.